Mode » Accessoires »

Un noeud de cravate original ?

écrit par Anne Leblay • Jeudi 17 janvier 2013 •

Fini le simple, le Windsor ou le double, place à l’originalité !

 

Il y a quelques mois, nous vous avions présenté les différents nœuds relativement classiques susceptibles d’habiller votre cou en toute occasion. Nous aurions pu les qualifier de « conventionnels » et « courants » puisqu’ils sont, du moins pour le double et le simple, les nœuds les plus portés par les hommes. Faciles et rapides à reproduire le matin, que vous soyez dans l’escalier, dans les transports en commun ou dans l’ascenseur du bureau, vous avez tellement l’habitude de les faire aujourd’hui que vous n’êtes même plus obligé de vous regarder dans un miroir.

 

Aujourd’hui, nous avons souhaité innover un peu et sortir de cette routine de la cravate en vous proposant deux nœuds originaux. Mais qui dit original ne veut pas dire excentrique ! Rares à la gorge des hommes, ils suscitent l’étonnement et la curiosité de tout ceux qui les voient nouer, en particulier celle des femmes. C’est presque automatique.

Le nœud de cravate Trinité © DR

Le premier de ces nœuds est celui que l’on appelle le Trinité. Reprenant plus ou moins la forme du symbole chrétien/celte, le Trinité est un simple nœud de cravate qui ne cache aucune revendication derrière une quelconque symbolique. Et malgré une apparence trompeuse, il est facile à faire lorsque l’on s’est un peu entraîné avant. Dites-vous simplement que ce n’est pas le genre de nœud que vous ferez en deux minutes dans le RER aux heures de pointe.

Image de prévisualisation YouTube
Vous remarquerez, nous sommes sympa, on vous a trouvé les versions « miroir » afin de comprendre au mieux les étapes.

 

Nous avons bien sûr essayé de vous représenter ce nœud étape par étape, mais à dessiner ce n’est pas facile. Si vous le voulez vraiment, nous publierons ce « semblant » de schéma mais il nous paraît plus indiqué de vous présenter la vidéo de l’homme amoureux des nœuds de cravates à qui nous devons la chance de connaître le Trinité, Alex Krasny. Du moins, c’est le nom qui figure sur la chaîne Youtube sur laquelle il poste des vidéos de lui en train de nouer son morceau de soie au cou, étape par étape.

Le nœud cravate Eldredge © DR

Le second nœud c’est le Eldredge. Imposant et élégant, il ressemble plus ou moins à un nœud double que l’on aurait fait trois fois de suite. Pour le coup, je vous assure qu’il n’est pas compliqué à réaliser, la preuve j’ai réussi à le faire du premier coup sur Doudou. Par contre, n’ayant pas l’habitude de jouer avec le positionnement de départ de la cravate, celle-ci descendait jusqu’à l’entrejambe. Mais j’ai une excuse, il avait ce jour-là une longue cravate, plus longue que les autres (on cherche des excuses où on peut…)

Image de prévisualisation YouTube

Grâce à Alex Krasny, vous savez désormais comment réaliser deux nœuds de cravate originaux et élégants. Le seul problème qui me vient à l’esprit pour le Trinité comme le Eldredge, c’est que votre employeur n’appréciera peut-être pas que votre cravate soit nouée de cette manière. Si vous avez un doute sur ce que vos supérieurs pourraient en penser, ne les adoptez que le temps d’une soirée (et en plus vous ferez sensation avec) et revenez-en aux essentiels, le nœud simple et le nœud double.

Vous aimerez aussi

1 commentaires

les commentaires

Tess Jeudi 17 janvier 2013 à 16:20

Dommage que vous n’ayez pas pris des photos de votre séance de cravatage de Doudou!! J’aurais aimé voir çà!!! De plus, on aurait ainsi su ce qu’il ne faut pas faire! Proposez-nous une photo de Doudou quand vous serez au point!

LAISSEZ VOS COMMENTAIRES

*
*